top of page
1[1].png
  • Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye

La nécessité de connaître l'Afrique

Dernière mise à jour : 15 sept. 2023

Il est troublant de constater combien l’Afrique peut être méconnue. Certains disent d’elle qu’elle est un pays. D’autres savent au moins que c’est un continent, mais dont l’Histoire débuterait au 15ème siècle et qui compterait dix pays à travers lesquels on parlerait une seule et même langue : l’africain. De même verra-t-on des natifs Africains, scolarisés de surcroît, incapables de nous présenter sérieusement leur continent ; de nous décrire les grands mouvements de son Histoire ; de nous parler de ses grands Hommes et de leurs idées ; ou de nous entretenir de ses défis actuels.

Ces personnes connaissent, du bout des doigts, les founding fathers américains, les Ming d’Asie, l’Union Européenne, mais ignorent jusqu’à l’existence du Parlement Panafricain. Ce qui est fondamentalement inexcusable. Ce n’est pas parce que c’est l’Afrique qu’on peut négliger d’apprendre et se permettre d’être inculte. Il nous revient à tous de connaître l’Afrique, de la même manière que nous nous dévouons à l’apprentissage de ce qui s’est passé et se fait dans les autres continents.

C’est bien donc contre cette inculture entourant l’Afrique que l’ASPA s’élève en inaugurant aujourd’hui La Lanterne, son Programme dédié à la Recherche sur l’Afrique. Ce Programme, exclusivement animé par des Universitaires, est conçu comme une initiation à l’Afrique. L’objectif est de permettre à tous ceux qui y prendront part de développer leur culture générale sur l’Afrique, d’hier à aujourd’hui. Notre volonté est qu’il se tienne une Lanterne toutes les semaines et que chaque thème, traité par un maximum de deux intervenants, soit ouvert à un public restreint afin de garantir l’interaction.

Aussi, comme vous l’avez sans doute constaté, notre choix de lancer La Lanterne ne respecte pas la chronologie historique. Disons qu’on a voulu être justes, car estimant que la meilleure manière découvrir un peuple est de commencer par ses plus valeureux Hommes. Valeureux, nul ne songerait qualifier autrement Patrice Eméry Lumuba et Thomas Noël Isidore Sankara dont nous croiserons ce soir les portraits. Nous ne sommes pas là pour les pleurer en martyres ou pour les vénérer en héros, mais bien pour nous inspirer de la noblesse de leurs humaines convictions qui ont défendu la Dignité de l’Africain.

Dresser les portraits de tels Hommes n’étant point une vulgaire tâche, l’ASPA a alors eu recours à deux Hommes tout aussi honorables pour s’en acquitter. Il s’agit de Docteur Amzat Boukari-Yabara, auteur du prestigieux Africa Unite, et de Monsieur Sikama Makany, bien-aimé ancien Président de notre belle Association.

À leur compagnie, je me réjouis de vous laisser, tout confiant qu’ils sauront pleinement nous instruire de ces Hommes qui auront appris à « Réinventer l’avenir ».



Photo de couverture : © Luca Nardone

Comments


Photo blog_edited_edited_edited.png

Assumer l’Afrique est une communauté basée sur l’échange. Chaque avis compte.

N’hésitez pas à prendre la parole, liker ou partager cet article ou tout autre de la centaine d’articles disponibles ci-dessous.

Design sans titre.png
bottom of page